Pas de garde exclusive au stade intérimaire

La garde de l’enfant était partagée, mais Monsieur demandait au juge de la Cour supérieur de Montréal la garde exclusive au stade intérimaire.

Madame a retenu les services de l’avocate en droit de la famille Vallelonga.

Une particularité du dossier était qu’un avocat représentaient l’enfant mineur. Celui-ci demandait aussi que la garde exclusive soit confiée au père.

Ces demandes furent contestées par notre avocate. Après avoir entendu les témoignages et les plaidoiries, le juge a conservé la garde partagée en l’absence d’urgence de modifier la situation.

Les clients de Me Vallelonga n’ont pas tous gain de cause au stade intérimaire. Voir notice.

Publiez une question ou laissez un commentaire.