Procès gagné suite à un changement d’école sans le consentement de l’autre parent

Nous représentions le père dans ce dossier dans lequel la mère avait la garde exclusive des enfants et le père avaient des droits d’accès une fin de semaine sur deux. Alors que le père se présentait au service de garde de l’école des enfants pour aller les chercher et ainsi débuter ses droits d’accès, on lui annonça que les enfants avaient changé d’école et qu’ils n’étaient lire la suite

Notre cliente obtient la modification de la garde malgré l’opposition de la partie adverse

Madame avait signé un consentement finale il y a un quelques années pour avoir une garde partagée avec le père de l’enfant suivant les modalités suivantes:

– Le père avait l’enfant toutes les fins de semaines et tandis que Madame avait l’enfant durant la semaine.

La cliente a rencontré Me Vallelonga suite à la naissance d’un autre enfant avec un autre conjoint et lire la suite

Garde partagée accordée même si notre cliente vit dans une autre province

Nous représentions la Demanderesse qui a introduit une demande en garde et pension alimentaire.

Notre cliente demandait une demande en garde partagée au stade intérimaire malgré qu’elle demeurait au Nouveau-Brunswick et l’enfant se trouvait au Québec.

La situation présentée par notre cliente était que les parties résidaient au Québec et que, selon le projet de couple, le Défendeur lire la suite

Un client victorieux contre la DPJ

Nous avons été mandatés dans un dossier de protection de la jeunesse en janvier 2018 afin de permettre aux enfants (deux enfants de 5 et 7 ans) de rester avec notre client. Nous avons reçu le jugement en janvier 2018 en faveur de notre client par consentement entre les parties.

Plusieurs mois plus tard, la protection de lire la suite

Cause d’annulation de mariage: succès pour Me Vallelonga

Dans le district de Montréal, un homme a reçu une demande en annulation de mariage de son épouse après quelques mois de séparation. Les parties avaient fait vie commune pendant près de un an et demi avant de constater l’échec de leur union. Madame alléguait qu’au moment de la célébration du mariage son consentement n’était pas libre et éclairé, et réclamait quelques milliers lire la suite

La Cour supérieure accorde la garde partagée à Monsieur malgré des accusations criminelles

Dans le district de St-Hyacinthe, Me Veronica Vallelonga a obtenu pour son client (Monsieur) la garde partagée de ses enfants de 2 et de 4 ans de façon intérimaire. Madame demandait au tribunal de lui accorder la garde exclusive. Les parties se sont séparées suite à une plainte portée par Madame contre Monsieur, alléguant lire la suite

La partie adverse échoue à obtenir la cessation de la garde partagée au stade intérimaire

Deux conjoints de fait se sont séparés il y a plusieurs années. La garde de l’enfant issue de cette union avait toujours été partagée à parts égales selon entente à l’amiable entre les deux parents.

Soudainement, la mère a refusé de remettre l’enfant au père pour qu’il en ait la garde lire la suite

Un enfant retourne dans sa famille malgré l’objection de la DPJ

Un individu de Laval a divers problèmes personnels en conséquence desquels son enfant fut placé chez sa sœur.  La DPJ a usé de son pouvoir discrétionnaire pour retirer l’enfant de ce milieu familial alléguant que diverses ordonnances de la Cour n’étaient pas respectées. Les parents ignoraient ou se trouvaient l’enfant.  Ils sont donc venus rencontrer notre avocate en lire la suite

Les parents se défendent avec succès contre une requête de la DPJ

La DPJ a présenté une requête à Laval en vertu de l’article 38 de la Loi sur la protection de la jeunesse.  Elle visait à obtenir des droits de supervision d’une durée de 12 mois sur les enfants du couple. La DPJ alléguait un risque existant envers les enfants en raison d’événements sexuels passés impliquant le père.

Notre avocate en protection de la jeunesse a été lire la suite

Pas de garde exclusive au stade intérimaire

La garde de l’enfant était partagée, mais Monsieur demandait au juge de la Cour supérieur de Montréal la garde exclusive au stade intérimaire.

Madame a retenu les services de l’avocate en droit de la famille Vallelonga.

Une particularité du dossier était qu’un avocat représentaient l’enfant mineur. Celui-ci demandait aussi que la garde exclusive soit confiée au père.

Ces demandes lire la suite

Monsieur obtient une pension alimentaire pour conjoint qui était contestée par Madame

Monsieur était marié à Madame, et cela faisait plusieurs années qu’il ne travaillait pas. Suite à la séparation, Monsieur a retenu les services de notre avocate en droit de la famille pour réclamé une pension alimentaire à Madame. Il désirait aussi obtenir la garde de l’enfant et une lire la suite

Suite à un déménagement, Madame obtient la garde exclusive


Suite au déménagement de Monsieur dans une autre ville, il a fait une demande pour la garde exclusive de l’enfant. Madame, qui a retenu les services de notre avocat en droit familial, a aussi demandé la garde exclusive. Puisqu’il n’y avait pas entente entre les parties, un procès eu lieu au Palais de justice de Longueuil.

Une expertise psychosociale a été demandée. Le lire la suite

La garde partagée demeure malgré la requête de Monsieur

Monsieur a présenté une requête au stade intérimaire au Palais de justice de St-Jérôme pour obtenir la garde exclusive des enfants. La garde était auparavant partagée avec la Mère. Cette dernière a retenu les services de notre avocate en droit de la famille. Monsieur invoquait divers motifs pour retirer la garde à Madame, lire la suite

Trois décisions favorables la même journée à Montréal

Notre avocate en famille représentait trois clients au Palais de justice de Montréal. Les dossiers avaient été fixés la même journée en août.

Dans l’un des dossiers, la partie adverse demandait la garde partagé de l’enfant, ce à quoi s’opposait notre client qui demandait lire la suite

Une pension sera versée pour les études de l’enfant adulte

Un client souhaitait obtenir le versement d’une pension alimentaire de la part de ses parents afin de pouvoir payer ses études et son logement. Ce client était majeur. Les critères juridiques pour déterminer si un adulte peut obtenir un tel paiement de ses parent sont les suivants:

1) L’âge du demandeur
2) Le sérieux de sa démarche et ses réussites scolaires antérieures
lire la suite