Le souhait d’un enfant peut être considéré pour décider la garde

Le souhait d’un enfant est pris en considération lorsque le juge décide comment attribuer les droits de garde et d’accès. Il pourrait d’ailleurs être reproché à un parent d’agir sans tenir compte de ce que veut l’enfant suite à une séparation.

Bien entendu, l’âge et la maturité de l’enfant va influencer le poids que le juge va accorder à sa volonté. Par exemple, un enfant de 12 ans peut se prononcer sur le choix de son milieu familial sans que ce choix soit automatiquement suivi. Par contre, la volonté d’un enfant de 17 ans sera très déterminante dans le choix du parent gardien, tandis que le souhait d’un enfant de 4 ans n’aura pratiquement aucun poids.

Le parent doit éviter de « contaminer » la perception de son enfant en diabolisant l’autre parent, ce qui pourrait être considéré comme de l’aliénation parentale.

Publiez une question ou laissez un commentaire.

Commentaire sur “Le souhait d’un enfant peut être considéré pour décider la garde”

%d bloggers like this: