Le juge ordonne à la DPJ de réintégrer l’enfant dans son milieu familial

Les parents nous ont confié un mandat dans un dossier en protection de la jeunesse. La DPJ avait introduit une demande devant le tribunal pour violence physique et négligence sur l’enfant. L’enfant a été placé en famille d’accueil de façon intérimaire.

Nos clients nous ont demandé de contester cela et nous ont demandé le retour de leur enfant à la résidence familiale.

Lors du début du procès, les parents avaient des droits de visites supervisés avec leur enfant. Le procès ne s’est pas terminé et il a dû été remis à une date ultérieure. Suite à des plaidoyers et des demandes de modification au tribunal, le juge a ainsi rendu un jugement intérimaire selon lequel l’enfant mineur pouvait retourner vivre avec les parents à la résidence familiale et avoir des droits de visites non supervisés avec les parents, et ce jusqu’à la prochaine date de procès.

Ce ne sont pas tous les clients du cabinet Vallelonga qui ont une décision favorable au stade intérimaire. Voir notice.

Publiez une question ou laissez un commentaire.