Garde d’enfants: deux pièges à éviter lors d’une rupture

Le critère #1 considéré par le juge qui détermine l’attribution de la garde d’un enfant est le meilleur intérêt de l’enfant. La stabilité de l’enfant, en contexte de rupture, est donc importante : son environnement, sa chambre, son école, ses amis, etc.

1) Si vous songez à quitter brusquement le domicile avec vos enfants, sachez que vous pourriez plutôt demander une ordonnance de la Cour vous autorisant à demeurer dans le domicile familial à la place de votre (ex) conjoint(e), et ainsi, préserver la stabilité de l’enfant et éviter de vous désorganiser.

2) Réfléchissez avant de laisser de facto la garde des enfants à l’autre conjoint au moment de la rupture, en croyant que cela n’aura aucun impact sur vos droits de garde à la fin du processus. La Cour pourrait considérer que la situation des enfants avec votre conjoint est stable et donc privilégier le maintien de cette situation.

Pour connaitre ses droits, il vaut mieux consulter un avocat avant ou peu de temps après la rupture

Publiez une question ou laissez un commentaire.